Refuges et cabanes

Depuis de nombreuses années l’Espace Mont-Blanc s’engage dans la mise en œuvre d’actions en faveur d’une gestion durable des sites d’altitude, particulièrement exposés aux impacts de la sur-fréquentation et du changement climatique.

Eco innovation en altitude

Le projet européen « Eco innovation en altitude » financé par le programme de coopération transfrontalière Alcotra, notamment, a représenté une remarquable opportunité d'instaurer un échange avec le milieu des gardiens de refuge et cabane des trois Pays et avec les professionnels de la montagne pour trouver des solutions adaptées et efficaces.

Le projet « Eco innovation en altitude » en quatre activités phares :

  • Une campagne de sensibilisation
    Déclinée autour de différentes initiatives locales, la campagne de sensibilisation sur la complexité environnementale du système « cabane de montagne » a lancé à titre expérimental les ateliers d'éco-durabilité en altitude. Six refuges  valdôtains et quatre stations de ski d'hiver ont accueilli la tente de l'éducation à l'environnement, un  jeu-parcours pour réfléchir sur l'empreinte écologiques des choix individuels. Plus de 2.000 participants, entre randonneurs, skieurs, touristes et résidents, ont apprécié l'initiative et ont manifesté leur intérêt pour ces thématiques encore assez méconnues.
  • 11 audits environnementaux en sites isolés
    L'audit environnemental, comme outil pour l'évaluation et l'amélioration des impacts générés par les refuges sur un milieu très fragile tel que l'environnement alpin, a été appliqué et testé sur onze refuges et cabanes des trois Pays.
    Les résultats dans les fiches opérationnelles annexées ci-de-suite.
  • 4 formations aux gardiens de refuge et cabane
    «Energie en milieu isolé», «Eco gestion et déchets» , «Télémédecine» , «Eaux et assainissement» :  ce sont les thèmes qui ont fait l'objet des quatre séminaires transfrontaliers d'échange entre gardiens de refuge et cabane des trois Pays. Huit journées au total pour se confronter et partager les expériences, à la présence de professionnels qualifiés, pour poursuivre une gestion durable des structures d'accueil en altitude.
  • 4 interventions expérimentales
    L'innovation étant au cœur des enjeux du projet, des interventions innovantes ont été mises en œuvre en sites isolées à titre expérimental.
    Deux systèmes expérimentaux pour le traitement des eaux usées ont été installés à la Casermetta au Col de la Seigne et au  refuge Guide del Cervino, en Vallée d'Aoste.
    La passerelle des Conscrits a été mise en place sur la Commune des Contamines, l'accès au refuge par le glacier étant devenu impraticable par conséquence des changements climatiques.
    Un réseau d'alimentation en eau potable et les travaux d'assainissement ont été réalisés sur le refuge Albert 1er, situé sur la commune de Chamonix au cœur du Massif du Mont-Blanc.
    Pour les détails techniques concernant les interventions, consulter les fiches opérationnelles annexées ci-de-suite.

Fiches techniques opérationnelles sur ISSU

Pays du Mont-Blanc
Vallée de Chamonix
Région Autonome Vallée d'Aoste
Canton du Valais
Savoie & Haute Savoie
République Française
Union Européenne
Alcotra
Repubblica Italiana
Confédération Suisse