La coopération dans la lutte contre le changement climatique dans le cadre du Traité bilatéral franco-italien

16 December 2021

L'Espace Mont-Blanc cité dans les politiques stratégiques des deux pays

Traité Italie-France, déclarations à la presse à Villa Madama Palazzo del Quirinale, 26/11/2021 - Le Premier ministre italien Mario Draghi et le Président français Emmanuel Macron font des déclarations conjointes à la presse au Quirinale.

L'Italie et la France ont formalisé leur engagement commun dans la lutte contre le changement climatique, en signant le 26 novembre le "Traité entre la République italienne et la République française pour une coopération bilatérale renforcée". La question des effets du réchauffement climatique est l'une des priorités des deux nations “déterminées à combattre le dérèglement climatique et à préserver la biodiversité; convaincues que les progrès économique, social et environnemental sont indissociables; et conscientes que la sécurité et la prospérité de nos sociétés requièrent une action urgente pour sauvegarder notre planète". Une section spécifique est consacrée à l'Arc alpin " particulièrement touché par le réchauffement climatique" et qui mérite une étroite coopération et une implication forte des deux pays". L'ambitieux programme bilatéral s'engage en faveur d'un développement social durable et inclusif. En ce qui concerne le changement climatique, l'engagement vise à atteindre la neutralité climatique, à protéger la biodiversité et les ressources naturelles, notamment en Méditerranée et dans les Alpes, et à développer la mobilité durable en soutenant tout d'abord "l'intégration des politiques environnementales locales, régionales, nationales et européennes concernant les espaces naturels protégés". L'Espace Mont-Blanc est mentionné dans les politiques stratégiques des deux pays dans l'axe 6.6 de la feuille de franco-italien (Favoriser l'adaptation au réchauffement climatique et la protection de la biodiversité des Alpes) et non seulement parmi les initiatives de coopération transfrontalière rapportées dans l'axe 10. Ici, il est à nouveau fait référence à l'Espace Mont-Blanc ainsi qu'à EUSALP, aux programmes de Coopération territoriale européenne (CTE/INTERREG), aux programmes MED (dans le domaine maritime), à l'Espace Alpin et aux projets à soutenir par le biais d'opérations de planification en intégrant les bonnes pratiques et en créant des solutions durables en faveur des citoyens. Pour l'Espace Mont-Blanc et la Conférence des Hautes Vallées, la constitution éventuelle en Groupements européens de coopération territoriale (GECT) apparaît également une reconnaissance importante d'un point de vue juridique.

Pays du Mont-Blanc
Vallée de Chamonix
Région Autonome Vallée d'Aoste
Canton du Valais
Conseil Savoie Mont Blanc
République Française
Union Européenne
Alcotra
Repubblica Italiana
Confédération Suisse