La Conférence Transfrontalière Mont-Blanc annonce son intention de lancer le processus de candidature du Massif du Mont-Blanc au patrimoine mondial de l’UNESCO

25 octobre 2017

La CTMB du 24 octobre 2017 a marqué une étape importante dans l’histoire des territoires du Mont-Blanc.

Le mardi 24 octobre 2017, à Chamonix, les représentants des collectivités régionales et locales et des gouvernements des trois Etats - France, Italie, Suisse - se sont réunis en Conférence Transfrontalière Mont-Blanc.

Vingt-six ans après la création de l'Espace Mont-Blanc, la signature de la déclaration d'intention, engageant les démarches préalables et nécessaires au lancement conjoint d'une procédure de classement du Massif du Mont-Blanc au patrimoine mondial de l'UNESCO, a marqué une étape importante dans l'histoire des territoires du Mont-Blanc.

Reconnaissant que le Mont-Blanc constitue un milieu naturel unique au monde, la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc a approuvé la proposition de lancer le travail préparatoire lié à la présentation, coordonnée par les trois États, d'un dossier de candidature à l'UNESCO.

L'inscription du Massif du Mont-Blanc au titre du patrimoine mondial de l'UNESCO viendrait consolider et affirmer la qualité et la cohérence du parcours de coopération trinational que les territoires ont construit autour d'actions concrètes pour préserver et garantir la transmission d'un héritage exceptionnel.

Convaincus que les nombreuses années de coopération et de projets menés conjointement pour la valorisation du patrimoine naturel et culturel ont préparé les territoires du Mont-Blanc à répondre aux exigences de cette candidature, aujourd'hui les collectivités territoriales se sont symboliquement donné la main pour garantir la préservation et une valorisation active de l'Espace Mont-Blanc.

Pays du Mont-Blanc
Vallée de Chamonix
Région Autonome Vallée d'Aoste
Canton du Valais
Savoie & Haute Savoie
République Française
Union Européenne
Alcotra
Repubblica Italiana
Confédération Suisse