Conférence Transfrontalière Mont-Blanc

La Conférence Transfrontalière Mont-Blanc, initiée en 1991 par les Ministres de l'Environnement de France, d'Italie et de Suisse, est une structure de concertation politique, associant les représentants des entités nationales, régionales et locales concernées par l' Espace Mont-Blanc.

Le Canton du Valais, la Région autonome Vallée d'Aoste et la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc pour le compte des collectivités du Pays du Mont Blanc et de Savoie adhérentes à cette démarche en sont les chevilles ouvrières à des échelles territoriales différentes.

France

Côté français, le territoire concerné par l 'Espace Mont Blanc couvre les deux communautés de communes Pays du Mont Blanc, Vallée de Chamonix Mont Blanc pour la Haute Savoie et les communes de Bourg Saint Maurice, Beaufort et Hauteluce pour la Savoie. Chacune des trois entités est représentée au sein de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc. Ces collectivités sont soutenues dans cette démarche par le Conseil Savoie Mont-Blanc.

Du massif glaciaire aux vallées urbanisées, cet espace possède de nombreux atouts qui assurent sa notoriété et favorisent une vie économique et sociale dynamique.

Assuré au départ par le Syndicat Intercommunal Espace Nature Mont Blanc puis par le SIVOM Pays du Mont Blanc, le secrétariat technique et administratif transfrontalier a été transféré depuis 2010 à la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont Blanc.

Italie : Région Autonome Vallée d’Aoste

La Région Autonome Vallée d'Aoste participe aux travaux de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc par le biais de l'Assessorat des activités productives, de l'énergie, des politiques du travail et de l'environnement, qui assure la Vice-présidence ainsi que la coordination de la délégation italienne.

Parmi ses compétences en matière d'environnement, de changements climatiques et de sensibilisation au développement durable, le Département de l'environnement garantit le management des projets de l'Espace Mont-Blanc.

La Région a réglementé le financement des activités de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc par la Loi régionale 2 mai 1995, n. 13 et successives modifications. Par le biais de conventions, la Région a attribué à la Fondation Montagne sûre de Courmayeur la fonction opérationnelle de Antenne Espace Mont-Blanc.

La plus petite des vingt régions d'Italie, la Vallée d'Aoste est une région autonome à statut spécial ce qui lui attribue le pouvoir de légiférer dans différents domaines et reconnaît deux langues officielles, l'italien et le français.

Cette Vallée qui tire son nom de son chef-lieu, Aoste, est limitrophe, au nord, du canton suisse du Valais ; à l'ouest, des départements français de la Haute-Savoie et de la Savoie et au sud-est, du Piémont. Le territoire de l'Espace Mont-Blanc comprend les 5 communes de l'Unité de communes valdôtaines Valdigne Mont-Blanc et les 11 communes de l'Unité de communes valdôtaines Grand Combin.

Suisse : République et Canton du Valais

La République et Canton du Valais participe aux travaux de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc (CTMB), par le biais de son Service du développement économique (SDE) qui assure la Vice-présidence et la coordination suisses des projets de l'Espace Mont-Blanc.

Le Canton du Valais est situé au sud-ouest de la Suisse. Il correspond approximativement à la haute vallée du Rhône, dans les Alpes, entre sa source à Gletsch et le lac Léman. La superficie totale du canton est de 5225 km² , sa population totale est de plus de 330'000 habitants. Le Valais est bordé au nord par le canton de Berne, à l'ouest par le canton de Vaud et à l'est par les cantons d'Uri et du Tessin. Il partage une frontière commune avec l'Italie au sud et avec la France à l'ouest.

Les langues officielles sont le français et l'allemand. La frontière linguistique est définie par la Raspille, rivière en amont de la ville de Sierre. Les principales voies de communications transalpines sont les tunnels ferroviaires du Lötschberg et du Simplon, le tunnel routier du Grand-Saint-Bernard, les cols du Simplon et de la Forclaz.

Le territoire suisse de l'Espace Mont-Blanc comprend 17 communes valaisannes situées dans les régions de Martigny, de l'Entremont, de la Vallée du Trient et de la Vallée d'Illiez.

Organigramme

Membres suissesMembres françaisMembres italiens

Vice-Président de la CTMB

Eric BIANCO
Chef du Service du développement économique du Canton du Valais

Vice-Président de la CTMB

Eric FOURNIER
Maire de Chamonix
Président de la Communauté de Communes Vallée de Chamonix Mont-Blanc

Vice-Président de la CTMB

Fabrizio ROSCIO
Assesseur aux activités productives, à l'énergie, aux politiques du travail et à l'environnement de la Région Autonome Vallée d'Aoste

Eric DARBELLAY
Conseiller communal de Martigny

Joachim RAUSIS
Président de la Commune d'Orsières

Pascal MAY
Président de la Commune de Finhaut

Yvonne SCHLEISS
Service de Coopération Transfrontalière, Département Fédéral des Affaires Etrangères

Georges MORAND
Président de la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc Maire de Sallanches Suppléant: Yann JACCAZ, Maire de Praz sur Arly

Annick CRESSENS
Présidente de la Communauté de Communes du Beaufortain, Maire de Beaufort sur Doron  

Bruno CHARLOT
Sous-Préfet de Bonneville, représentant le Préfet de la Haute Savoie 

(Membre à désigner)
Direction Régionale de l'environnement (DREAL)

Riccardo BIELLER
Président de l'Unité des Communes valdôtaines Valdigne Mont-Blanc

Fabrizia DERRIARD
Maire de Courmayeur

Marco CALCHERA
Maire d'Etroubles,
Représentant de l'Unité des Communes valdôtaines Grand-Combin

Paolo ANGELINI
Ministère de l'Environnement
Service de Protection Internationale de l'Environnement

Coordinateur suisse

Ismaël GROSJEAN
Service du développement économique du Canton du Valais

Coordinateur français

Jean-Marc BONINO
Direction Développement Durable du Territoire Communauté de Communes Vallée de Chamonix Mont-Blanc

Coordinatrice italienne

Stefania MUTI
Département de l'environnement de la Région Autonome Vallée d'Aoste

Pays du Mont-Blanc
Vallée de Chamonix
Région Autonome Vallée d'Aoste
Canton du Valais
Savoie & Haute Savoie
République Française
Union Européenne
Alcotra
Repubblica Italiana
Confédération Suisse