Éducation

Apprendre le langage des montagnes, c'est apprendre à regarder plus loin, au-delà de l'image idyllique qui nous est proposée pour les Alpes, dépasser les stéréotypes, effacer les apparences et les simplifications.

La pression urbaine, l'accroissement d'un tourisme de masse, la déprise agricole, une urbanisation par la multiplication des infrastructures, menaces perturbent le rythme de vie des montagnes. Si conquérir le toit de l'Europe est un objectif prestigieux, le gérer et y vivre au quotidien est un enjeu encore plus ambitieux.

C'est donc dans une véritable perspective d'apprentissage du langage de la montagne et dans une politique de développement durable, que s'inscrivent les activités de sensibilisation proposées au sein de l'Espace Mont-Blanc.

TourScience

Tourisme scientifique autour du Mont-Blanc

Deux partenaires scientifiques, le CREA – Centre de recherche de l'environnement en altitude -  Mont-Blanc et l'ARPA - Agence régionale pour la protection de l'environnement - de la Vallée d'Aoste, avec une commune touristique valdôtaine, Torgnon, se sont engagés dans le projet TourScience.

La recherche en écologie peut-elle faire l'objet d'un éco-tourisme innovant et durable sur ces sites emblématiques ? TourScience propose de mettre en place les éléments pour y répondre : développement d'une offre touristique initiale, formation d'accompagnateurs en montagne, production de contenus scientifiques adaptés à divers publics, infrastructures de terrain, etc.

D'une durée de 18 mois, dans le cadre du programme Interreg Alcotra, il mobilise divers acteurs du territoire afin d'assurer la durabilité des produits conçus et leur reproductibilité sur différents espaces alpins.

Séjours pédagogiques transfrontaliers autour du Mont-Blanc

Les séjours pédagogiques transfrontaliers autour du Mont-Blanc offrent aux jeunes des trois pays la possibilité de découvrir le Tour du Mont-Blanc accompagnés par des professionnels de la montagne.

La Casermetta Espace Mont-Blanc

La Casermetta Espace Mont-Blanc au Col de la Seigne, dans la haute Val Veny de Courmayeur sur le parcours du Tour du Mont-Blanc, a été inaugurée le 15 septembre 2007 et elle représente depuis lors un haut lieu transfrontalier d'éducation à l'environnement, de recherche et d'études.

Garnison militaire pendant la Seconde Guerre mondiale, la Casermetta  est maintenant propriété de la Région autonome Vallée d'Aoste. Grâce à un financement européen alloué dans le cadre du Programme Alcotra France-Italie, elle a fait l'objet d'une requalification entre l'an 2000 et 2006 qui a transformé ce qui était un lieu de conflit en l'espace de rencontre et de partage pouvant être aujourd'hui visité.

Gérée par la Fondation Montagna sûre, la structure est ouverte aux visiteurs de mi-juin à mi-septembre. Une équipe de professionnels italiens et français multilingues est toujours à disposition pour accompagner les randonneurs dans la visite des équipements d'information et propose des activités de sensibilisation à la protection du patrimoine environnemental de l'Espace Mont-Blanc.

Le Contrat éthique : agir concrètement pour réduire l'impact des manifestations sur l'environnement

Par l'adhésion à la Charte Qualité Espace Mont-Blanc , les organisateurs de manifestations s'engagent à accompagner les participants à minimiser leur impact sur l'environnement tant au niveau local que global. La Charte établie les principes généraux auxquels ils doivent se référer pour la mise en place et le déroulement de leur manifestation en vue d'accéder au label qualité Espace Mont-Blanc. Elle s'appuie sur trois axes :

  • la prise en compte du site et du territoire ;
  • la minimisation des nuisances ;
  • la réduction du gaspillage de matière et d'énergie par la recherche de solutions alternatives.

« The North Face® Ultra Trail du Mont-Blanc® », grâce à la mise en place d'actions concrètes (disqualification d'un concurrent en cas de pollution de sites de sa part, utilisation de transports collectifs pour suivre la course, limitation du nombre des coureurs, obligation de rester sur les sentiers balisés, mise en place de poubelles avec tri sélectif, utilisation de produits biodégradables, sacs à déchets offerts, etc.) s'est vu attribué ce label de qualité.

Les Rencontres Alpines

Afin de communiquer et de créer des animations, les Rencontres Alpines, organisées à Sallanches et à Courmayeur, proposent des conférences et projections selon une thématique choisie.

Nature et patrimoine

La revue a vu le jour en 1973, sous le titre de "Arve Nature"  puis a évolué en "Arve Léman Savoie Nature" en 1976. En 2007, l'association est dissoute et c'est à présent le Centre de la Nature Montagnarde qui coordonne la publication.  En 2000 la revue prend un nouveau souffle avec une édition entièrement en quadrichromie et un financement de l'édition par le Conseil Général de la Haute-Savoie. Sa finalité est la connaissance des richesses naturelles et patrimoniales des Savoie pour sensibiliser les habitants aux valeurs de ces territoires.

Pays du Mont-Blanc
Vallée de Chamonix
Région Autonome Vallée d'Aoste
Canton du Valais
Savoie & Haute Savoie
République Française
Union Européenne
Alcotra
Repubblica Italiana
Confédération Suisse