Mobilité durable

Le projet PARCOURS I-tinérants autour du Mont-Blanc vise à répondre aux besoins de mobilité des résidents et touristes à travers la mise en oeuvre de solutions de transport innovantes et durables, adaptées aux territoires de montagne. Il fait partie du PITER PARCOURS, qui a pour vocation de promouvoir la coopération entre les territoires aussi bien au niveau local, qu'au niveau transfrontalier, alpins franco-italiens et suisses.

L'objectif principal de ce projet est de favoriser l'introduction sur le territoire alpin transfrontalier de solutions nouvelles de mobilité, habituellement présentes dans les milieux plus densément urbanisés. Cet objectif est poursuivi avec une expérimentation qui sera menée à travers un partenariat pour l'innovation, une formule de collaboration entre les secteurs public et privé prévue dans le cadre des nouveaux instruments de l'Union Européenne.

Les résultats attendus sur ce projet sont multiples. Parmi eux la réalisation d'un panel de services innovants pour la mobilité durable, l'augmentation du niveau d'investissement dans le domaine de l'innovation, le renforcement de l'attractivité touristique de l'Espace Mont-Blanc et l'amélioration des conditions d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et en situation de fragilité.

Ce projet se caractérise par sa transversalité au sein du PITER PARCOURS, permettant une meilleure circulation des personnes sur le territoire de l'Espace Mont-Blanc.

Il est doté d'un budget de 1 637 559 €, et s'étend sur 3 ans (juin 2019 – juin2022). Mené par l'Unité de communes Valdôtaines Grand-Combin (UCVGrand-Combin), il mobilise différents partenaires :

  • La Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc (CCPMB),
  • La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc (CCVCMB),
  • L'Unité des Communes Valdôtaines Valdigne Mont-Blanc,
  • L'Unité des Communes Valdôtaines Grand-Paradis,
  • La Chambre Valdôtaine des Entreprises et des Activités Libérales,
  • Le Canton du Valais; Service de l'économie, du tourisme et de l'innovation (SETI)
  • Le CREM (Centre de Recherches Énergétiques et Municipales).

Transports

La mobilité durable pour leitmotiv

Le projet « mobilité durable » a permis de proposer une alternative à l'automobile dans un secteur à forte sensibilité environnementale comme celui de l'Espace Mont-Blanc.

La centrale de mobilité "Viamontblanc.com" présente les cartes de réseau et les possibilités de transports en commun à l'échelle du territoire transfrontalier de l'Espace Mont Blanc.

Découvrer le site web www.viamontblanc.fr.

Navettes transfrontalières

Des initiatives encourageant la mobilité durable :

Chamonix-Courmayeur

Depuis 2011, les villes de Courmayeur et Chamonix sont reliées grâce à une navette quotidienne. L'horaire hivernal qui prévoit cinq courses aller-retour quotidiennes a été complété par deux courses supplémentaires, dont l'une en soirée pour permettre au public de fréquenter ces deux agglomérations pour l'apéritif ou le dîner.

Finhaut-Emosson (navette d'été)

Sur mandat de la commune de Finhaut, cette navette assure, durant la saison d'été, la liaison entre Finhaut et Emosson pour permettre aux touristes d'accéder au fameux Lac d'Emosson depuis la gare du "Mont-Blanc Express" à Finhaut.

Van d'en haut

Dans le Vallon de Van une ligne de bus touristique est à nouveau opérationnelle durant la saison d'été entre Les Marécottes, Salvan et Van d'en Haut. La remise en service de cette ligne et son renforcement ont été rendus possibles, dans le cadre du PIT EMB, grâce aux financements du canton du Valais de la commune de Salvan et de Transports de Martigny et Régions (TMR SA). L'atout principal de ce service, relié à la ligne ferroviaire du Mont-Blanc Express et à la télécabine des Marécottes, est d'offrir aux touristes ainsi qu'à la population locale une bonne accessibilité en transport en commun aux différents points de départ d'itinéraires de randonnées pédestres, tels que le Sentier de Salanfe, le Tour des Dents du Midi, le Col d'Emaney, la Combe de la Golette, les Gorges du Dailley, les Marmites glacières et la Promenade du Marcot.

Libre circulation de la vallée de Chamonix

Le transport est un des axes forts de la politique de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Ainsi, depuis 2005, tout le monde bénéficie de la libre circulation dans les transports. Grâce à ce système, l'ensemble des habitants, résidents secondaires et visiteurs peuvent se déplacer librement sur l'ensemble des lignes de bus et de train entre Servoz et Vallorcine en se munissant de leur carte d'hôte, résident ou gens du pays. Ces transports permettent une connexion aisée sur l'ensemble de la vallée avec un accès aux principaux points d'intérêts comme notamment les différents domaines skiables. Un service de transport à la demande pour les hameaux isolés et pour les personnes dans le besoin existe également. D'autres actions phares ont été mises en place plus récemment , à savoir l'adoption du schéma de mobilité douce en décembre 2011, la mise en place d'un comité des usagers de transport en commun et la mise en place de pédibus.

Pays du Mont-Blanc
Vallée de Chamonix
Région Autonome Vallée d'Aoste
Canton du Valais
Conseil Savoie Mont Blanc
République Française
Union Européenne
Alcotra
Repubblica Italiana
Confédération Suisse